Madame Meuf c'est le nouveau blog de meuf qui t'appelle pas Madame. Un féminin pas cucul qui décèle et dézingue toutes nos questions existentielles avec un humour à la mitraillette. Véritable manuel de survie de la bioman de la gonzesse, la biowoman: moitié meuf-moitié madame. Hautement recommandé également à nos congénères masculins.
 
Qui peut bien s’habiller en Desigual (à part Marine Le Pen) ?

Qui peut bien s’habiller en Desigual (à part Marine Le Pen) ?

Meeeerde les soldes sont finis et moi qu'ai même pas eu le temps d'aller chez Desigual. Je déconne évidemment. Il va de soi que Desigual est à la mode ce que Fanta orange-côte de bœuf est à l’accord mets et vin : un crime !

La marque de fabrique étant évidemment le célèbre aspect mélange de vomis de plusieurs personnes sur le même T-shirt. Ça me rappelle d’ailleurs que dans une chouette boîte-de-nuit de Cavalaire sur mer, quelqu’un avait vomit dans mon sac à main. Je ne vous explique pas la difficulté que j’ai eue à convaincre ma mère à 4 du mat’ qu'il ne s'agissait pas de mon propre vomi. Mais si j'avais effectivement pensé à contribuer au mélange, peut-être aurais-je pu inventer Desigual ? Et à le suicider d’office?

Pour l’intégralité des modèles, tu as l’impression qu’une vieille teufeuse est restée perchée dans les années 90 et que, depuis, elle s’est branchée à un ballon de protoxyde d’azote et elle coud ensemble toutes les reliques de sa garde-robe passée… En résumé c’est très joli.

Alors, la question que tout le monde se pose c’est malgré toutes les vannes que l’on fait dessus, malgré le prix, qui n’est pas non plus cadeau, qui peut bien décréter qu’il va s’affubler là-dedans ?

Des daltoniennes éventuellement ? Des guides touristiques - pas de parapluie ce jour-là et besoin d’être repérée dans la rue ? Des Basques espagnoles - avec l’imbroglio de motifs on ne voit plus les poils sous les bras ? Ma belle-mère – histoire de cocher un point commun en moins avec moi et qu’on puisse bien se chambrer en sous-marin?

Ah oui, et Marine Le Pen donc ! Elle, elle doit mêler deux désirs ambivalents. A la fois apparaître comme Madame tout le monde (t’as vu je ne vais pas chez Paule Ka moi, je suis comme toi !). Et son traditionnel côté "tous les mêmes sauf moi", différenciation, desigualisacion ! C’est un peu ça le concept, se démarquer en ne portant pas l’uniforme noir, gris, bleu marine. Enfin, la prochaine fois que tu te démarques chez Desigual, pense que Marine Le Pen fait comme toi, tu reposeras peut-être ta chemise Carmen qui provoquerait des crises d’épilepsie. Et puis, pour te démarquer, tu as quand même d’autres options, je ne sais pas, fais-toi un look rockabilly, des tatouages partout, ou crée tes propres fringues. Mais par pitié cesse d’étaler et de répandre encore un peu plus la palette !

Alors, il semblerait (mais j’ai peine à y croire) que certaines aimeraient la marque pour ce qu’elle est vraiment et non pas seulement pour ce qu’elle représente. Ils ont d’ailleurs inventé un concept pour les fans espagnoles à l’occasion des soldes, où si tu t’amènes à moitié nue, ils te filent un ensemble gratuit. Rien que le concept d’ensemble c’est énorme, déjà que le tout seul c’est dur à accorder! Ils sont malins chez Desigual, ils arrivent à te créer une cohue pour éradiquer leur atroce stock. Toutes les petites jeunes sans le sou se pointent en soustingue, donc leurs congénères masculins qui veulent mater du cul pareil. Bon, et évidemment tu dois aussi avoir deux ou trois clochards. Ahhh remarque, voilà une belle idée, si on relookait tous les clochards en Desigual ? Tant que ça peut faire plaisir et que ça débarrasse ?

Autre option pour être amenée un jour à porter du Desigual, imaginons qu’un mec t’en offre. Alors, là, outre la stupéfaction, que penser d’un tel geste (surtout s’il n’est pas accompagné de ticket retour) ? Il ne semble pas exagéré d’y voir un désir insidieux de haine, de vengeance ou d’humiliation (à demi-masqué seulement). Chez Madame-Meuf on pencherait pour un profil de pervers narcissique. Au début, il te dit que tu es formidable, ensuite il te couvre de cadeaux (Desigual) et à partir de là c’est la descente aux enfers ! Affublée de telles sapes il se met évidemment à te dévaloriser, tu te retrouves en marge, seule coupée de tous, tes amis ne te reconnaissent plus, c’est l’enfermement programmé. Ou alors, soyons positives, le type veut être bien certain que tu ne te tapes personne d’autre et il a évidemment visé juste. Même si tu es plutôt bonne, il te coupe l’herbe sous le pied derechef.

Dernier sujet d’inquiétude, et non des moindres, il se sont mis à faire les kids les salauds! Certes, pour les identifier chez Hyper-U c’est pratique (sauf si tu voulais volontairement les perdre, là c’est fichu).  Mais pour distiller le mauvais goût dès le plus jeune âge c’est sournois, c’est atroce, c’est même tout simplement dégueulasse ! Parce qu’à cet âge-là, pour sûr qu’ils vont aimer les mioches les cœurs pailletés sur dessins de fleurs avec la Reine des neiges dans le fond, ou les shorts surf-monstres-super héros-dino-chiffres- vélo-moto (sur le même short cela va sans dire).

Vous noterez enfin qu’une collection homme existe. Elle est bien moins pire que celle des femmes, on dirait un presque Delaveine un peu dégueu, mais c’est Chambord en comparaison avec la collection gonzesse. La conclusion est évidente : Desigual est fait par des gens qui n’aiment pas les femmes.

Allez, la prochaine fois je vous raconterai mes vacances en Espagne, c’est chouette, il y a plein de sous-dérivés encore plus cheap et plus vilains. Et en attendant, pensez à ce pauvre webmaster qui alimente le site et le merveilleux onglet « des robes sublimes ». Qu’on n’aille pas s’étonner qu’il ait des idées d’attentat sans suivi psychologique.

Méduses, tiques, belles-mères: les galères de l'été

Méduses, tiques, belles-mères: les galères de l'été

Carpe Diem mon cul!

Carpe Diem mon cul!