Madame Meuf c'est le nouveau blog de meuf qui t'appelle pas Madame. Un féminin pas cucul qui décèle et dézingue toutes nos questions existentielles avec un humour à la mitraillette. Véritable manuel de survie de la bioman de la gonzesse, la biowoman: moitié meuf-moitié madame. Hautement recommandé également à nos congénères masculins.
 
Les bonnes résolutions

Les bonnes résolutions

Alors que je me gargarisais d'annoncer que 2015 serait l'année de la tromperie et 2016 celle du shit, je me rends compte que c'est toujours finalement les trucs de coinços qui prennent le dessus dans nos grandes résolutions. Après avoir fumé trois lattes fin 2015 j'ai en effet réalisé une fois de plus: "I'm too old for this shit!" (C'est le cas de le dire n'est ce pas). C'est à dire que j'avais l'impression qu'une unité de tanks allemands s'était essuyé les pieds sur les mes lombaires, les plombant dans mon matelas de vieille à mémoire de forme et me collant dans le même temps une impression de pneumonie fulgurante a priori irréversible. Je ne parle même pas non plus de l'échec du vœu pieu de tromperie fait à un vieux pote sur un coin de lit le 31 décembre dernier et que ma mémoire avait d'ailleurs étonnamment éradiqué. Il n'a évidemment pas été mis à exécution de peur de culpabiliser à mort/ se faire lourder comme une merde/ finir bouffée par ses chats et - évidemment - attraper le sida. Ou tomber enceinte de roux ou de noirs putain!

Bref, des résolutions résolument funky c'est pas pour aujourd'hui... Ou alors Il faudrait prendre la résolution d'assumer ses choix et ses désirs dans une attitude de grande personne post psychanalyse. Mais PERSO j'ai beau boire des fleurs de Bach anti-rumination à gros goulot rien n'y fait! Je ne peux pas m'empêcher de me dire que tout ce qui est kiffant est très vilain et très mauvais pour la santé. Alors je continue mes listes de trucs cool à arrêter (en vrac clope, alcool, trucs gras et gros, soirées à trou de mémoire) et je planifie à la place de faire des trucs merveilleux et équilibrants qui mettront de la bonne santé à l'intérieur de moi et m'amèneront de la quiétude à mort (donc devenir maître yogi, s'abonner à runtastic et s'en servir et lancer un grand chantier professionnel).

Soit mettre en branle une vie monacale impeccable et donc une vie totalement dénuée de pourvoyeurs de culpabilité ! Car c'est elle, la grande sœur de notre copine l'anxiété, qui nous fait prendre des résolutions de merde intenables tous les ans, réalimentant du même coup sa flamme! Est-ce que notre vie serait vraiment mieux si on ne faisait pas tout ces trucs si bons si cons qui nous consument? Est ce qu'il vaut mieux bouffer un mont d'or entier avec une bouteille de blanc dès le lundi soir, kiffer et culpabiliser à mort ou bouffer des quinoas et des choux chinois en pleine quiétude mentale? En fait, les bonnes résolutions, est-ce que ce serait pas une façon de se libérer délivrer du joug de la prise de tête? Enfin c'est surtout une preuve qu'on croit encore pouvoir y arriver sans son petit suppo de tranxen...

Allez je vous dis la vérité, ma vraie résolution 2015 c'était de moins me prendre la tête, notamment sur les maladies, la mort tout ça, enfin des trucs assez esprit de Noël/esprit des fêtes. Mais alors que je finissais 2014 avec une douleur fonctionnelle surinterprétée de l'hypocondre (oui ça existe!) je termine cette belle année d'attentats par un mélanome-malin en forme de boutons additionné à un viol imaginaire que mon inconscient aurait certainement zappé et, évidemment, à une condition colorectale dégradée, non pas par ledit viol mais par une surconsommation de viande rouge transformée. 

Bref, les résolutions 2015 = échec. Mais, comme je suis pas bégueule et que je suis joueuse, je vais quand même retenter le coup pour 2016. Et pour être bien bien sûre d'avoir une chance d'y arriver, il me paraît plus prudent d'envisager plusieurs niveaux d'objectifs, comme ça je pourrai confronter tout ça en mode A+1 (inchallah !). Et voir si je rentre encore dans la catégorie tarée, ou si j'ai bien fait de péter mon PEP (Plan épargne psychanalyse) pour devenir une grande dame assurée et assumée. Ou un grosse relou Méga zen...

La liste idéale rangée

- Ne plus boire en semaine
- Assister à un cour de sport par semaine minimum
- Prendre de l'avance dans son taf
- Inviter ses amis à manger un roastbeef haricots verts le dimanche, au moins comme ça on pourra finir les bouteilles de rouge péraves que des gros relous ont ramené à la dernière soirée alors qu'ils ont picolé tout ton champagne
- Faire des petits dîners surprises à son mec
- Faire un Check-up annuel

 

La liste idéale fun assumée


- Ne boire que des bonnes choses
- Assister à un cour de sport quand tout le monde va bouffer de ailes de raie sauce au câpres au self glauque
- Faire des propositions qu'on t'avait rien demandé et en toute autonomie dans son taf, s'auto-réformer un peu quoi
- Être une "yes woman" des soirées et savoir faire la part des choses entre tous ces nombreux amis qui t'entourent et ces merveilleuses relations que tu côtoies
- Plaire à tout le monde tellement que t'es bien dans ton corps, tellement que ton mec te kiffe vu comment t'es trop cool avec lui. Et ne kiffer que lui, évidemment
- One Apple a day keeps the doctor away

La liste de la psychotique classique

- Faire une analyse de foie après chaque murge

- S'inscrire à 10 nouveaux trucs en janvier, y aller une fois, se péter le dos, se voir proposer le remboursement tellement on n'y va pas (véridique et récurrent annuellement en ce qui me concerne...)

- Ne pas faire ce qu'on nous demande au Taf mais réussir à le masquer par un coup de bluff de toute beauté

- S'investir à donf dans une nouvelle bande de potes sortis de nulle part qui ont tous 10 ans de moins que toi et faire semblant de ne pas avoir de vie de famille

- Agrémenter ta vie de couple par quelques crises d'hystérie bien choisies pour ranimer la pasión et surtout bloquer sexuellement ton mec pour les prochaines semaines tellement tu as été no limit en paroles

- Appeler tous les services d'urgences à chaque nouvelle petite sensation, consulter, envoyer ta feuille de soins, recommencer.

Mais matez-moi bordel!

Mais matez-moi bordel!

Se pose la question du relucage de Mail

Se pose la question du relucage de Mail